top of page

Devenons des artisans de paix

En ce jour de Noël les chrétiens du mondent célèbrent la naissance de Jésus Christ, le « Prince de la Paix ».

 

La paix, nous en avons tous besoin. La communauté humaine est meurtrie par les guerres, les conflits, la corruption, l’exploitation. Des abus et violences qui se nourrissent de la peur de l’autre et de la différence, de la volonté de dominer. Nous vivons dans un monde difficile. Nombreux sont ceux qui, comme nous, sont inquiets de l’avenir : l’avenir de notre société, l’avenir du monde, l’avenir de la planète.

 

Et pourtant, à Noël, Celui que nous contemplons dans ce nouveau-né est appelé « le Prince de la paix ». Dans le récit des Béatitudes que nous écoutons à la Toussaint, Jésus dit : « Heureux les artisans de paix, ils seront appelés Fils de Dieu. » Alors devenons des artisans de paix, des bâtisseurs de paix.

 

Cette année encore certains vivront Noël dans l’angoisse de la solitude, de la maladie, de la précarité ou du conflit familial. Dans les pays en guerre, comme au Proche-Orient, en Europe de l’Est, en Afrique et tant d’autres, Noël ne sera pas une trêve. Beaucoup d’enfants et de familles seront privés de cet émerveillement devant la naissance de Jésus.

 

En plus des conflits armés qui monopolisent les médias, n’oublions pas la pauvreté qui augmente partout dans le monde, y compris à notre porte. De trop grandes inégalités entre les gens compromettent la paix sociale. La migration est également un sérieux défi pour notre société. Elle émeut beaucoup de cœurs: la limite entre la légalité et l’humanité n’est pas toujours très claire même chez nous. Enfin, n’oublions pas que nous ne sommes pas seulement responsables les uns des autres mais aussi de la terre qui nous accueille, notre maison commune. Comme l’a écrit le Pape François: « le cri de la terre est aussi le cri des pauvres. »

 

Nous ne pouvons pas rester des spectateurs passifs, indifférents. Nous avons besoin les uns des autres, nous sommes responsables les uns des autres et avons le devoir d’être des artisans de Paix. Le chemin vers la paix passe par la solidarité et l’écoute, deux attitudes de vie et sources d’espérance. Nous devons poursuivre une fraternité réelle, basée sur les valeurs chrétiennes, exercée dans le dialogue et la confiance réciproques.

 

L’espérance est une vertu qui nous met sur le bon chemin et qui permet de braver tous les obstacles. Continuons à espérer en un avenir meilleur et à agir. Continuons à croire en la fraternité et en l’Amour de Jésus Christ, le « Prince de la Paix ».

 

Nous vous souhaitons à tous une Sainte fête de Noël.


Prince Charles-Philippe

Princesse Naomi-Valeska

 

bottom of page